Le lundi, c'est Sophia Aram. Aujourd'hui, il semblerait que l'homme après avoir salopé pendant des années sa planète, ait fini par comprendre qu'il fallait la sauver pour sauver l'espèce humaine.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.