Najat Vallaud-Belkacem a décidé d'apprendre à compter aux jeunes Français. Ça ne va pas être facile parce qu'en France, il n'y a pas de honte à être nul en maths.

Maths
Maths © Minibe09

Pour de nombreux Français, c'est même une petite coquetterie. Dire « j'ai toujours été nul en maths », c'est se classer implicitement du côté des poètes, dans le camp de ceux qui ont les idées tellement larges qu'ils ne s'abaissent pas à la médiocrité des petits calculs.

Il y'a d'ailleurs une expression qui typiquement française qui consiste à dire « je n'ai pas la bosse des maths ». Comme si le fait de ne pas connaître ses tables de multiplications était une maladie génétique inscrite dans notre ADN.

Résultat, à la fin du collège, 45 % des élèves ont des « compétences fragiles » en mathématiques. C'est là qu'on voit que la France est un pays de littéraires. « Des compétences fragiles » en mathématiques ! Quel bel euphémisme pour parler d'enfants qui ne savent pas compter.

Pour améliorer les choses, il paraît qu'on va changer les programmes de maths pour les rendre plus « sympas », plus « sexys » et plus « ludiques ». Mouais, pourquoi pas... Mais bon, ce genre de promesses, ça fait penser aux publicités qu'on trouve dans les dernières pages des magazines. Entre les salons de massage et les voyantes, il y a souvent une méthode de régime sympa, ludique et sexy qui vous promet de perdre dix kilos sans faire aucun effort ! Pas sûr que ça soit très efficace.

Pour motiver les enfants en cours de maths, mieux vaudrait leur dire la vérité. Les enfants, si vous n'apprenez pas vos tables de multiplications, quand vous serez grands, vous risquez de finir en prison ! Parce que c'est ça, la vérité.

Regardez ce pauvre Sarkozy ! Il a dû faire une erreur dans les retenues en faisant ses comptes de campagnes, résultat, il en est pour plus de 300.000 euros de sa poche et l'ex-trésorière de l'UMP vient d'être mise en examen.

A Marseille, y'a six candidats socialistes aux municipales qui ne savaient pas bien compter non plus, résultat : leurs comptes de campagne ont été invalidés et le PS n'a pas prévu de les aider à rembourser.

Pareil pour le Front National. La justice a mis le nez dans les comptes de campagne du parti et apparemment toutes les additions ne devaient pas tomber juste, puisqu'une information judiciaire est ouverte pour escroquerie en bande organisée concernant les micro partis qui aidaient le FN.

Franchement, Najat Vallaud-Belkacem a bien raison de s'inquiéter sur le niveau de la France en mathématiques. Cela dit, je me demande si elle-même ne devrait pas suivre quelques cours de rattrapage dans ce domaine. En effet, selon un rapport de la Cour des comptes, l'Education Nationale embauche de plus en plus de profs alors qu'il y a de moins en moins d'élèves. Résultat, le coût moyen d'un élève de lycée en France est 31 % plus élevé que dans la moyenne des pays de l'OCDE. Peut-être que si la ministre de l'Education refaisait ses comptes, on pourrait faire quelques économies.

En attendant, la France est classée 25ème sur 65 au classement PISA des compétences en mathématiques.

Mais il y a un autre classement où la France pourrait s'améliorer, c'est celui de la discipline en classe. Selon l'OCDE, dans ce domaine, la France est 39ème sur 42. Ce n'est pas très sympa, ni très ludique, mais s’il y avait plus de discipline en classe, peut-être que les élèves suivraient plus facilement les cours de maths...

L'équipe
(ré)écouter Le billet de Stéphane Blakowski Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.