Les hommes politiques ont un point commun avec les sportifs : la motivation. Tous sont hyper motivés par leur carrière. Et cette volonté peut parfois renverser des montagnes et faire des miracles. Comme dans le sport. Regardez le final du Tour de France en 1989 entre Lemond et Fignon. Et Robic en 1947 qui gagne le tour sur la dernière étape. Un homme tout petit, très courageux qui a gagné au dernier moment. Un exemple à suivre?

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Le billet de Stéphane Blakowski Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.