Quand j'ai entendu que François Hollande emmenait des actrices avec lui aux Philippines, je me suis dit « Nan, mais c'est vraiment n'importe quoi ! S'il croit qu'il suffit d'emmener deux jolies filles avec lui pour qu'on s'intéresse à son voyage... Il nous prend pour des truffes ».

Et bim ! Voilà que ce matin à 6h54, comme une truffe, je ne peux pas m'empêcher de parler du voyage de notre Président aux Philippines. Pourtant, jusque-là, la seule fois où je me suis intéressé aux Philippines, c'est le jour où des amis m'ont dit qu'ils avaient embauché un homme de ménage philippin. J'ai répondu « Ah bon ? ». Et depuis, on en a plus jamais reparlé.

Quant à l'écologie, je fais partie des 98 % d'électeurs qui n'ont pas voté Eva Joly en 2012. Du coup, côté tri sélectif, je fais surtout le tri des bouteilles en verre parce que je me sens plus menacé par le cancer que par le réchauffement climatique.

Et pourtant, il a suffi que François Hollande emmène deux jolies filles aux Philippines pour que ça me donne envie de parler d'Ecologie dans ma chronique.

marion cotillard - batman
marion cotillard - batman © Radio France

Quand il m'arrive de feuilleter le magazine Elle , ça me paraît toujours ridicule ces pubs où on affiche une jolie fille à côté d'un tube de pommade pour donner envie de l'acheter. On se dit que les lectrices doivent pas être bien malines pour tomber dans le panneau. Sauf que moi, c'est pareil. Vous me collez 2 jolies filles à côté de François Hollande, ça m'hypnotise tellement que j'arrive pas à parler d'autre chose...

C'est tellement efficace le coup de la jolie fille, qu'il faudrait généraliser. Par exemple, cette semaine c'est le top model Natacha Poly qui pose dans Lui . Vu qu'elle est russe, est-ce que Fabius n'aurait dû en profiter pour accorder une interview à Beigbeder sur la Russie dans Lui ?

Il y aurait sans doute eu un peu de polémique, mais ça fait partie de la communication.

Pour fêter la baisse du nombre de chômeurs en janvier, Rebsamen aurait pu organiser cette semaine une grande soirée au Crazy Horse. 20 000 chômeurs de moins, ça vaut bien une soirée champagne avec danseuses pour fêter la bonne nouvelle. Surtout qu'avec un coup pareil, vous êtes sûr de faire l'ouverture du 20 heures.

mélanie laurent
mélanie laurent © Bev Moser

C'est malheureux à dire. Mais sans une touche de glamour, c'est devenu impossible d'intéresser les médias. Regardez ce pauvre Manuel Valls qui hier visitait la banlieue de Carcassonne et aujourd'hui la banlieue de Rennes : tout le monde s'en fout ! Alors que s'il avait été accompagné par Laëtitia Casta, à coup sûr, ça aurait été le sujet de ma chronique ce matin.

L'équipe
(ré)écouter Le billet de Stéphane Blakowski Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.