Stéphane Blakowski se rappelle très bien de sa première rencontre avec Marine Le Pen qui lui avait lancé un inoubliable "si c'est pour entendre le même dégueuli que d'habitude, je préfère partir". Traumatisé depuis cette rencontre, Stéphane en fait des cauchemars terribles. Après avoir lu un livre sur la présidente du FN, il tente aujourd'hui d'expliquer son comportement parfois colérique.

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Le billet de Stéphane Blakowski Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.