Finis les remplacements, Tanguy Pastureau est maintenant titulaire de sa tranche à 8h55 en remplacement de Frédéric Beigbeder dans le 7/9, une semaine sur deux... Enfin, au moins jusqu'à la fin de la grille où, là, il partira chez Europe 1 (il va bien falloir que quelqu'un reprenne les rênes du truc) !

Oui, puisque ça y est, je suis titulaire, fini les missions Adecco avec France Inter qui m'appelait la veille à 23h pour me dire "Frédéric Beigbeder peut pas venir", et où je répondais "ah bon, il est ivre ?", et où me disait "non, justement, il est sobre". Finis les remplacements de Vizorek parce qu'il est tournage, de Sophia Aram parce qu'elle prépare Bercy, j'ai compris que ces gens avaient des vies sublimes et que moi j'étais là, dispo, tout le temps, je suis le Christophe Castaner de la radio. Mais bon ce matin, c'est le rêve, j’intègre la première matinale de France, j'ai l'impression d'être Jean-Vincent Placé si Macron venait de lui envoyer un SMS avec écrit "je te veux, Vince". Je serai là tous les 15 jours, comme les règles chez la femme qui habite juste à côté de la centrale de Fessenheim. Et puis je remplace Beigbeder, un homme dont j'ai lu tous les bouquins, c'est comme si Franck Ribéry remplaçait Bénédicte Guettier, c'est l'auteur des livres de l'âne Trotro. C'est une revanche sur la vie, ce matin je pense à tous mes profs de 3ème qui n'ont pas cru en moi parce que quoi, j'avais 6 de moyenne, un sac US avec écrit au marqueur "fuck the system" et que je sniffais de la colle, de la Cléopatre, c'était mon côté multiculturaliste, il me fallait 16h pour être défoncé. Alors, M. Le Braz, M. Penanaec'h, Mme Carriou, oui j'ai grandi en Bretagne, on fait moins les Mickey maintenant que Tantan il est dans la radio que vous écoutez H24.

Mais si je suis si fier, c'est parce que j'intègre la dream team, avec que des noms prestigieux. Léa Salamé, qui a interviewé les plus grands, Laurent Wauquiez, Benjamin Griveaux, mais aussi les plus grands. Nicolas Demorand, l'un des piliers d'Inter, il fait partie des meubles, à tel point qu'il arrive qu'une femme de ménage, par réflexe, lui mette un coup de lingette. Augustin Trapenard, cet homme capable de parler à Chantal Goya et 2 minutes plus tard à un spécialiste de Kant, à cause de lui, je suis perdu, je suis allé voir Chantal au Palais des Congrès, j'ai dit à mon fils "attends, le Soulier qui Vole, c'est certainement une métaphore philosophique, c'est la recherche de la liberté kantienne", il m'a répondu "purée, papa, je préferais quand tu bossais à RTL, tu te prenais moins la tête". Mais je cotoie Sonia Devillers, la personne qui est le plus au cœur du monde des médias, elle connait mieux les programmes que la Freebox pourrie de Xavier Niel, Sonia elle n'a pas besoin d'avoir de chien, un coup de fil et les mecs de Télé Z lui refilent le leur. Que des légendes, j'ai face à moi Claude Askolovitch, le dieu de la revue de presse, qui réalise que vous existez uniquement le jour où vous êtes dans le journal, système qui a ses limites, il ne s'était pas intéressé à Jonathann Daval avant que l'autre tue sa femme, c'est terrible, pour attirer son attention il faut commettre un meurtre.

Et puis je suis l'illustration de l'ouverture de France Inter à des idées d'autres horizons, parce qu'on dit trop souvent que cette radio est de gauche, mais moi j'ai fait Zemmour et Naulleau, là je bosse chez Ardisson, avec Goldnadel, je fais aussi des sketchs sur Radio Courtoisie sous le pseudo de Sanglier des Ardennes, si Benoit Hamon nous écoute alors qu’il est dans le couloir à côté du studio en train de demander à des gens : « Alors vous au moins vous m’avez trouvé bon ? », il va mourir terrassé le nez dans son kawa. Bref, bientôt, vous allez m'adorer, et quand en juin je signerai à Europe 1, parce qu'il va bien falloir que quelqu'un reprenne les rênes du truc, vous pleurerez. Enfin j'espère. A dans 15 jours.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.