Ce matin, Tanguy nous parle de lui et de son facebook...

Oui, mais le problème avec Facebook, c’est la censure, parce que ça fait 12 fois que je publie ma sex-tape, un petit film où on me voit dans le Finistère avec un kouing-amann sans importance, et à chaque fois on me la vire. Je ne deviendrai jamais une star comme Benjamin Griveaux, je suis condamné à produire du contenu pour France Inter, avec le corps que j’ai, quel gâchis. 

M. Solly, Lolo, je vous appelle Lolo parce qu’on est intime, j’utilise votre réseau social tous les jours, Lolo, je vous aime. Parce que Facebook a changé ma vie. Sans Facebook, à la suite d’une de mes chroniques, je sortirais du studio tout fier, en me disant « yes, ils ont ri deux fois, même Demorand a eu un rictus, après je ne sais pas s’il se marrait ou si c’était un renvoi gastrique parce qu’il boit trop de café, bref t’es un génie ». Mais là, je vais voir la vidéo de ma chronique sur le Facebook d’Inter, je lis les commentaires, disant « mouais », ou « rendez-nous Charline », ou « va mourir fils de teckel, ta mère la fan de Francis Heaulme », ça fait que je garde les pieds sur terre.

Et puis avec Facebook, on n’a plus besoin de se déplacer, je suis à deux doigts de revendre mes pieds sur le marché du trafic d’organes. Moi mes amis, je ne les vois plus que sur Facebook, c’est hygiénique, pas de postillons qui volent, j’ai pas eu la gastro depuis 2008. Si Facebook était autorisé en Chine, les gars seraient restés chacun dans leur piaule à bouffer des chips à la chauve-souris, des lasagnes de tapir et on n’en serait pas là avec le coronavirus. Sur Facebook, les enfants de nos amis, on n’est pas obligés de supporter leurs braillements, on les voit en photo, c’est pour ça qu’on les aime.

Sur Facebook, plus on a d’abonnés, plus on est puissant, Nicolas, j’ai vérifié, vous avez 409 amis, Isabelle Balkany 11800, c’est elle qui devrait être à votre place, avec Grain de riz qui lui masse le dos. Moi sur ma page j’ai 32000 abonnés, Kev Adams 4 millions 6, mais il y a un DRH dans cette boite ? Prenez des gens qui pèsent ! Il a fait comment, Trump, le monsieur orange et jaune, qui ressemble à une mandarine qui aurait muri juste par en-dessous, bah il s’est appuyé sur Facebook, il n’a pas distribué 4 flyers devant les Franprix du Texas.

Oui, Lolo, le pouvoir, c’est vous qui l’avez, Macron, Merkel, Poutine, ils se débattent, mais vous êtes un faiseur de rois. Si vous me basculez, là, les 4 millions de fans de Kev Adams sur ma page, bon, ils seront surpris, ils se diront « quelle est cette vieille personne ? », mais je deviendrai n°1. En un clic, vous pouvez organiser le come-back de Benoit Hamon et Faudel. Le président, c’est vous. Faites un geste pour moi. 

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.