Hier matin je vous ai fait une infidélité, j’ai regardé Jean-Jacques Bourdin.

Enfin, pas lui, parce que des septuagénaires à nuque longue avec une veste bleu marine, il y en a plein les boites d’Arcachon, son émission. En invité, il avait Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, il faut écouter ce que dit Gabriel Attal car la vérité sort toujours de la bouche des enfants. Or il a mis en garde contre le variant Delta, c’est l’ancien variant indien, victime de la woke culture, on ne dit plus indien, on dit Delta, dans Tom Sawyer il y a Joe Delta, qui d’ailleurs, symbole, tue un soignant, le docteur Robinson. Pardon, mais j’ai lu un livre en tout, celui-là, donc je l’exploite à fond. Dans les Landes, 70% des cas de Covid sont des delta, Olivier Véran s’y rend aujourd’hui, il pensait que c’était fini, avait réservé 8 jours à Center Parc pour décompresser, bungalow premium avec baignoire à bulles, et paf, le Covid revient. Ce truc ne s’arrête jamais, il avance droit devant lui, on dirait Merkel lors des négociations du G7. Le variant delta est bien plus contaminant que les anciens, ton oncle qui éternue à Reims, la gouttelette traverse la France, va à Marseille, rebondit sur les lunettes de Thierry Mariani, qui crie « barre-toi, je connais Bachar al-Assad, il va te tuer », et part se crasher sur La Rochelle. Et attendez, parce qu’hier, l’Inde a annoncé l’arrivée d’une nouvelle mutation, il y a plus de mutations là-dedans en un an qu’un en siècle entier de fonction publique, le variant delta . Quand on ajoute à un truc, en général c’est une bonne nouvelle, être CSP veut dire qu’on a de l’argent, bosser à Canal , veut dire qu’on va aussi bosser à Europe 1, mais pas là. Le variant delta il est tellement puissant que Didier Deschamps au départ le voulait en attaque à la place de Benzema. Après il y aura sans doute le variant , le seul virus visible à l’œil nu, il fera la taille d’un œuf d’autruche, quand il vous arrivera dessus, il faudra vous faire des points de suture.

Et ce qui est fou avec ces mutations, c’est que le virus, qui au départ était basique, dans le taxi il disait « non non laissez RMC, c’est bien », est en train de devenir toujours plus intelligent, il a le parcours inverse de celui de Francis Lalanne. Je pense que bientôt il va être invité à Boomerang, par Augustin qui lui dira « alors finalement, delta, est-ce qu’on peut dire que ce nouveau variant, c’est celui de la maturité ? ». Bah oui, je suis persuadé que vu le niveau de sophistication qu’il a atteint, le delta parle notre langue, qui nous dit qu’il y a quelques semaines c’est bien Booba que vous avez reçu, Léa ? Un truc costaud, 200 kilos de muscles, qui parle pas trop et dont on n’ose pas s’approcher si on ne le connait pas, pour moi, c’était un variant. Tout ça pour vous dire qu’on a eu quoi, 15 jours de joie, avec beau temps et taux d’incidence en baisse, et lààà, direct on le paye, temps de chien, variant delta, on a eu une fenêtre de 2 semaines pour profiter. Moi la prochaine journée de soleil avec le Covid en berne, je fais tout, je vais à la plage, je bouffe des beignets, je fais l’amour, avec le vendeur de beignets ou un beignet, enfin celui qui veut, je me fais tatouer, je finis par un baptême de saut en parachute. Parce qu’on sait que les périodes de plaisir sont très courtes, carpe diem, comme disait Epicure, faut kiffer, les gros, comme dit Amel Bent. Ils ont raison, Julien Bayou, Audrey Pulvar et Clémentine Autain, il y a plus le temps pour les fâcheries, aimons-nous, soyons de gauche, bordel, mais la vraie gauche, celle de 72, avec les profs trotskistes en culotte de velours et les gens à poil dans le Larzac. J’ai calculé, si le variant delta utilise Blablacar, il va mettre 7h depuis les Landes pour rejoindre Paris, 8h s’il s’arrête pour contaminer un sandwich sur l’aire de repos des érables près de Blois. Ca nous laisse 8h de joie, je propose qu’on aille tous chez vous Nicolas Demorand, à l’heure où vous partez, vous n’avez sûrement pas eu le temps de faire votre lit, ça doit être un foutoir, une sorte de soirée Projet X sans jeunes. Donc on peut faire la fête, s’éclater, avant le reconfinement de lundi. Carpe diem.

L'équipe
Thèmes associés