Je suis drôlement embêté. Je suis embêté comme une crevette (ah pis ça m’embête, ça se dit pas du tout «embêté comme une crevette »). Non, je suis drôlement embêté parce que comme chaque semaine, quand j’écris ma petite bafouille du mercredi… d’ailleurs ça m’embête aussi de l’appeler ma petite bafouille du mercredi, parce qu’en règle générale je l’écris plutôt le mardi. Et en même temps si je l’appelle ma petite bafouille du mardi, ça m’embête aussi parce qu’instinctivement je vais avoir envie de l’écrire le lundi. Et le lundi ça m’embête parce que d’une part c’est un peu loin du mercredi, pour coller à l’actu, c’est pas très commode, et d’autre part le lundi, j’ai pas le temps d’écrire, je fais des quiches. Je fais 14 quiches tous les lundis, et comme ça je m’embête pas, ça me fait pour ma semaine. Pas folle la crevette ! (ça se dit pas non plus, ça…)

Bon, donc quand j’écris mon billet les mardis, je pense à vous, je pense à vous en écrivant, à vos petits yeux rougis par le manque de sommeil que peinent à dissimuler vos lunettes de luxe, je pense à vous, à vos pectoraux saillants, à votre voix chaude et envoûtante qui, aux alentours de 6h55 dira « Ça va mieux en le disant », et je me dis «Tiens alors cette semaine, qu’est-ce qui pourrait aller mieux en le disant ? »

Et puis ben ce matin je suis drôlement embêté parce que je dois bien l’avouer : tout va plutôt très bien en ce moment. Je veux dire, c’est pas trop dégueu comme période : le printemps pointe déjà un peu le bout de ses bourgeons, on n’en est pas encore à aller chercher le pain en pantoufles, mais les journées deviennent plus tièdes, les Français moins couverts et plus souriants, les loyers baissent dans 80% des grandes villes, Jean-Jacques Bourdin a une gastro (c’est pas grand-chose, mais ça fait toujours plaisir…), le FN est accusé de fraude au budget européen…

Non, je vous dis, en ce moment ça va plutôt bien !

Bon alors bien sûr, Pascale Clark n’a plus sa carte de presse, ça nous fout tous le moral en l’air, mais regardez bien, enfin écoutez plutôt, en solidarité, je vais découper en direct ma carte de fidélité Office Dépôt (oui ben, je découpe ce que je peux Catherine, j’ai pas de carte de presse, moi !).

En plus, aujourd’hui nous sommes le 11 mars, c’est festif comme journée le 11 mars, vous savez pourquoi ? C’est la journée mondiale de… Attendez, je vais vous faire un quizz, c’est plus ludique. Le 11 mars c’est la journée mondiale de : la plomberie, de l’eczéma du pâté en croûte ?! La plomberie ? gagné !

C’est super festif la journée mondiale de la plomberie, ah mais détrompez-vous, ça nous concerne tous : aujourd’hui en solidarité avec tous les plombiers de la planète, il faut porter son pantalon un peu trop large, un peu trop bas et s’accroupir toutes les demies-heures, c’est très rigolo !

Le 11 mars, c’est aussi l’anniversaire d’Henri Guaino, bon anniversaire Henri Guaino ! Et c’est aussi l’anniversaire de la mort de Claude François ! Bon anniversaire la mort de Claude François ! Non, c’est la fête je vous dis. Je peux même pas être tellement triste de la disparition de Yoshihiro Tatsumi, le père du manga pour adultes, il avait 79 ans, c’est un beau score, et puis en plus j’aime ni les adultes ni les mangas. J’en ai jamais lu un seul, mais je sais que j’aime pas ça. C’est pas forcément de la fermeture d’esprit ou des a priori, j’ai pas besoin d’en lire un pour savoir que j’aime pas ça : les raviolis à l’eau de javel non plus j’ai jamais goûté, mais pourtant je sais que j’aime pas trop ça.

Alors bien sûr je suis profondément affligé et triste de ces deux hélicoptères qui se sont percutés loin là-bas, ça me chagrine et ça continue de me conforter dans l’idée que je ne ferai jamais ni de télé-réalité, ni de sport et que je ne monterai plus JAMAIS dans un bidule qui se déplace à plus de 45 cm du sol. C’est trois trucs-là sont beaucoup trop dangereux.

A part ça, ce matin ça va plutôt, mais comptez sur moi la semaine prochaine, je vous fiche mon billet que j’aurai bien des raisons d’aller mieux en le disant.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.