Aujourd'hui Vincent Dedienne rend "hommage" aux contrôleurs dans les trains qu'il croise souvent. Il doit en parler, il en va de sa santé mentale ...

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.