Aujourd'hui, Vincent Dedienne écrit à son conseiller une lettre énervée qui sent le vécu.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.