Ce matin, je voulais parler d’un sujet inédit et un peu tabou dans les médias : la sexualité des personnes âgées dans le bassin d’Arcachon. Et puis, tardivement, je me suis rendu compte qu'en fait je n’avais pas le moindre contact du côté d’Arcachon. J'ai donc changé mon fusil d'épaule, et ce matin je parlerai tchitcha cinéma ! Parce que -et je vous prie d’excuser par avance cette grossière formule de stand-up digne de Skyrock- je sais pas si vous avez remarqué mais chaque année, quand arrivent les beaux-jours, les colonnes Morris sont systématiquement squattées par ce que l’industrie cinématographique appelle dans son jargon technique « les films de potes », mais qu’on pourrait appeler plus simplement « Les films avec Richard Berry ».

En effet, chaque année, les mêmes affiches avec les mêmes sexagénaires sexys et autobronzés, moulés dans les même chemises à manches courtes avec les mêmes cheveux fraîchement teints par les même coiffeurs de stars, envahissent nos centre villes.

Et chaque année, il me semble que ce sont à peu près les mêmes films, qui racontent la même chose, à savoir que l'amitié c'est quand même drôlement chouette, surtout l'été, et que l'amour c'est de la merde, mais putain on peut pas s’en passer, surtout l’été, et que c’est pas toutes des putes, mais pas loin, surtout l’été, et que le rosé faut reconnaître que ça passe bien, surtout l'été, et les barbecues, faut reconnaître que c'est quand même plus sympa quand il fait beau, surtout... Des films qui pourraient tous avoir le même sous-titre : « Qu’est-ce qu’on est bien entre couilles, même si elles arrivent à hauteur des genoux, parce qu’on a beau fumer des pétards avec des jeunes actrices de 20 ans, nous on les a plus depuis au moins 40».

Alors j'ai regardé un petit peu l'horizon des films à sortir dans les beaux jours qui viennent : aujourd’hui mercredi sort sur les écrans Entre amis, un film à base de Daniel Auteuil qui relate l’histoire de Richard, Gilles et Philippe qui sont amis depuis 50 ans. Le temps d’un été de luxe, ils embarquent avec leurs compagnes de luxe sur un magnifique voilier pour une croisière de luxe. Mais la cohabitation à bord n’est pas toujours facile. D’autant que chaque couple de luxe a ses problèmes de luxe... Entre rires et confessions, chacun va devoir faire le point sur sa vie de luxe et sur ses relations au luxe, aux autres, pardon. L’amitié résistera-t-elle ?

Voilà, ça ça sort sur les écrans dans quelques heures, et ça s’adresse bien sûr à tous les Français, puisqu’il y a Gérard Jugnot dedans.

Mercredi en huit, sort le film Nos femmes, un film à base de Daniel Auteuil qui relate l’histoire de Max, Paul et Simon, qui sont amis depuis 35 ans. Le temps d’une soirée, ils se retrouvent dans l’appartement de luxe, de Max pardon, mais la cohabitation n’est pas toujours facile, d’autant que le Château-Petrus est bouchonné. L’amitié résistera-t-elle ?

Mercredi en 15, on découvrira l’excellent Mes potes, leurs bites et leurs couteaux, un film chorale à base notamment de Daniel Auteuil, qui relate l’histoire de Pierre, Paul et Jacques, de leurs bites et de leurs couteaux. Un très beau film sur l’amitié, le priapisme et la coutellerie.

Voilà. Les beaux jours sont là, et le cinéma français est en pleine forme. En Avril, ne te découvre pas d’un fil, et ne te fais pas une toile. Mais regarde en DVD Vincent, François, Paul et les autres, de Claude Sautet, et va boire du rosé en terrasse avec tes potes.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.