J’ai la grippe. J’ai mal à la gorge. J’ai le nez qui coule, la langue chargée, et j’ai froid même quand j’ai chaud.

Oui bon ben voilà c’est bien ce qu’il me semblait, ça marche pas votre truc.

Vous êtes un escroc Eric Delvaux, j’en étais sûr : votre vrai visage enfin révélé à la France qui se lève tôt. Vous êtes le Nostradamus d’Inter, le Madoff des matinales, le Rocancourt des bandes FM, le Balkany de… bon faut pas exagérer quand même !

Faut pas exagérer, vous n'êtes pas le mauvais bougre. Mais je viens de vous prendre la main dans le sac, tous les matins vous claironnez, que dis-je vous tonitruer, vous pétulez que « ça va mieux en le disant », et je viens d’en faire l’accablante expérience : c’est pas vrai, ça marche pas. J’ai la grippe, j’ai beau le dire et le répéter, j’ai la grippe j’ai la grippe, j’ai la grippe, dans toutes les langues Alex Taylor, I have ze grippe, ich bin grippen, ça va pas mieux en le disant… Grosse arnaque !

Ca marche pas mieux que tous ces remèdes de grand-mère débiles (c’est les remèdes qui sont débiles. Les grands-mères, elles, elles sont moustachues). Les cataplasmes de poireaux, ça marche pas, dormir avec des chaussettes mouillées, ça ne marche pas. Se tartiner la poitrine avec du confit de canard à l’oignon, ça ne marche pas. Boire du jus de cerise pour favoriser le sommeil ou penser aux analyses politiques de Charles Jaigu pour stimuler l’érection, j’ai essayé, ça ne marche pas. Bon, si je suis tout à fait honnête, Charles… ça mi-marche !

Alors chers auditeurs, vous pardonnerez je l’espère cette voix un peu patraque, cette humeur sombre et cette nasillardité –j’en néologise pour l’occasion, mais je suis malade. Complètement malade. Comme quand ma mère sortait le soir et que… non qu’elle laissait la porte ouverte, ça faisait des courants d’air et on attrapait tous la crève à la maison.

Bon cela dit ça me distingue pas beaucoup d’avoir la grippe, c’est pas exceptionnel ces jours-ci, il doit n’y avoir en ce moment que 6 ou 7 Français qui n’ont pas la grippe. Y’a vraiment eu un bel élan de solidarité à ce niveau-là : tout le pays a attrapé la crève en même temps. C’est ça une nation solidaire, c’est ça, la France Monsieur ! « Le pic épidémique a été franchi, le virus a muté » a déclaré la Ministre. Ca fait flipper, ça, Marisol !

Les virus mutent et pendant ce temps des drones survolent Paris : sale temps pour les hypocondriaques et les paranos.

La pauvre Marisol Touraine ! Déjà elle s’appelle Marisol, on dirait un nom d’huile de friture, et puis la pauvre, c’est dur à gérer les épidémies (souvenez-vous de Roselyne).

C’est pas de sa faute, c’est l’hiver qui nous ramollit le système immunitaire, qui nous laisse exsangue, sans force et sans espoir. C’est nul l’hiver, ça sert à rien, franchement à quoi ça sert à part aux sports d’hiver, mais on s’en fout, on y va pas c’est trop cher !

C’est le Printemps dans un mois, faut tenir le coup les loulous. On est le 25 février. Bon je sais le 25 février c’est terrifiant comme date, ça fout le cafard. Vous savez ce qui a été inventé un 25 février : le Revolver, et Régis Laspalès, y’a quand même une invitation très claire à se foutre en l’air derrière cette date-là.

Mais dites-vous que dans 4 jours, on sera débarrassés pour un an de ce foutu mois de février à la mords-moi le nœud. Février, mords-moi l’nœud ! C'est un peu vulgaire, mais vous avez raison : ça va mieux en le disant.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.