En se levant ce matin, Walter a pratiqué le contentement comparatif. Il n'est ni kosovar, ni employé de Good Year, ni entraineur de l'équipe de France, ni marseillais, ni François Hollande, Bref... que des bonnes nouvelles

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.