Une chronique d'Eric Delvaux

Le dessin de Jonaten du 06-04
Le dessin de Jonaten du 06-04 © Jonaten / Jonaten

__

Tous les joueurs de guitares ou de basses électriques ont rêvé un jour de brancher leur instrument sur un ampli Marshall.

James Charles Marshall, ses amis l'appelait Jim Marshall, est mort hier à Londres. Il avait 88 ans. C’est sur des amplis Marshall que les plus célèbres « guitar heroes » ont fait vibrer les foules : Eric Clapton, Pete Touwnsen des Who, et bien sûr, à Woodstock en 1969, Jimi Hendrix donnait sa version de l'hymne américain, sa guitare branchée sur un ampli Marshall.

Le gros son, le son rond des amplis Marshall. « Le rock ne sera plus jamais comme avant, mais les ampli resteront », disait hier Slash, l'ancien guitariste du groupe Guns’N Roses.

Sur le site des amplis Marshall, on lira ce matin cet hommage à Jim Marshall : « En plus d'avoir inventé les amplis utilisés par nombre de guitar heroes, Jim était aussi un homme incroyablement humble et généreux qui, pendant plusieurs décennies, a discrètement donné de l'argent à de nobles causes » .

Un site va bientôt voir le jour, où les amoureux de guitare pourront laisser leur message au "Father of Loud", le père du raffut. La légende dit que c'est Pete Townsend, futur guitariste des Who, qui aurait suggéré à Jim Marshall de vendre des amplis au début des années 60 dans son magasin spécialisé à l'époque dans les batteries. Jim Marshall était batteur à l'origine.

Libération donne ce matin une autre légende : Jim Marshall aurait refusé les cinq premiers prototypes d'ampli que lui soumettait son ingénieur, avant de retenir le sixième.

© Eric Delvaux

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.