Le dessin de Jonaten du 10-05
Le dessin de Jonaten du 10-05 © Jonaten / Jonaten

Apathie pour les uns, véritable acte politique pour les autres, l’abstention massive attendue aujourd’hui pour les élections législatives anticipées organisées en Algérie occupe une bonne partie des colonnes de la presse. Le quotidien La Croix y consacre ses pages Evènements, nous rappelant combien les espoirs de deux générations d’Algériens ont été déçus, depuis la guerre d’indépendance. Confiscation du pouvoir, prébendes, captation de la rente pétrolière, favoritisme, corruption à tous les étages, chômage endémique… : les raisons de croire en de meilleurs lendemains se sont étiolées, au fil des années.

L’Algérie, longtemps présentée comme un pays au grand dynamisme démographique, commence à être confrontée à un problème de… financement des retraites, nous dit La Croix . Tout comme à celui du développement de maladies bien de notre temps, cancers, obésité, diabète, maladies cardio-vasculaires, face auxquels le système de santé du pays semble bien désarmé. La population n’en peut plus de ne pas avancer, dans un pays au potentiel pourtant énorme. Alors, malgré les admonestations du ministère de l’intérieur, beaucoup d’Algériens pourraient choisir, par l’abstention de refuser de participer à ce qu’ils considèrent comme une mascarade de démocratie. Pourquoi le vent du Printemps arabe n’a-t-il pas soufflé jusque sur ce pays, entend-on souvent ? Peut-être parce que les violences des années de guerre civile, qui firent au moins 200 000 morts sont encore dans tous les esprits et surtout parce que, selon l’adage : on a coutume dans le monde, de parler de l’armée de tel ou tel pays, alors qu’en Algérie, c’est l’armée qui a un pays.

L’humour ? Le rire de résistance ? Comme tous les peuples opprimés, les Algériens n’en manquent pas, quitte, parfois, à se montrer très sévères avec eux-mêmes.

© Audrey Pulvar

Extrait du sketch de Fellag : « Le guerrier berbère »

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.