Jean Ziegler
Jean Ziegler © Radio France

Jean Ziegler ne désarme pas. L’ex premier rapporteur de l’ONU pour le droit à l’alimentation, aujourd’hui vice président du comité consultatif des droits de l’homme aux Nations Unies, est toujours aussi indigné et il l’écrit, par la situation alimentaire de la planète. Ziegler parle d’arme de destruction massive, à propos de la spéculation sur les produits agricoles. Il rappelle qu’un enfant de moins de 10 ans meure toutes les cinq secondes, victime de la faim. Lui, met directement en cause les grandes sociétés agroalimentaires, moins de dix, qui régentent 75% de l’économie mondiale. La situation dans la corne de l’Afrique ne s’est pas améliorée. « Ce qui se passe maintenant est un scandale ». Selon Ziegler, le PAM, le Programme Alimentaire Mondial, refuse tous les jours dans les camps sanitaires des centaines de familles. Parce que même le PAM n’a pas les moyens de les nourrir.

Son interview est à lire dans La Croix ce matin et son point de vue défendu dans son dernier livre : Destruction massive, Géopolitique de la faim .

Il y explique les mécanismes de spéculation sur les marchés des matières premières, des produits agricoles et comment, une fois encore, une toute petite élite s’en met plein les poches, au mépris des besoins du plus grand nombre. En 2010, affirme-t-il, les capitaux engagés sur les bourses des matières premières agricoles ont augmenté de 2300 %.

Pourtant, la planète a de quoi être auto-suffisante, aujourd’hui. Et nous pourrions interdire cette spéculation coupable par des lois. Il n’y a pas d’impuissance en démocratie, dit-il. On ne demande qu’à y croire.

© Audrey Pulvar

Le dessin de Jonaten du 18-11-2011
Le dessin de Jonaten du 18-11-2011 © Jonaten / Jonaten

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.