Le dessin de Jonaten du 20-04
Le dessin de Jonaten du 20-04 © Jonaten / Jonaten

Il ne leur reste que quelques heures. La nuit est courte, le sommeil rare. Incontrôlable nervosité. Plus de derniers ajustements possibles, ce qui est fait est fait maintenant, il va « simplement » falloir se montrer le plus à son avantage, en espérant que tous les efforts fournis depuis des mois seront enfin couronnés de succès. Les préparatifs furent long, épuisants. Autour de chacun d’entre eux, c’est toute une équipe, une écurie en quelque sorte, qui s’est agitée, dépensée sans compter.

Objectif : faire savoir de chacun des candidats qu’il est le plus beau, le plus intelligent, le plus apte à relever le défi. Quelques noms d’oiseaux ont bien fusé, mais globalement, chacun s’est plutôt consacré à porter aux nues son candidat. Le combat s’annonce rude. Il va falloir faire basculer les indécis, élargir la base de son électorat. Certains votants ont peut-être été échaudés, depuis le dernier scrutin ? Au petit matin, ils sortiront donc, les uns après les autres, parés de leurs plus beaux atours. Le teint frais, l’œil vif, le poil lustré. Pas question de laisser poindre la fatigue ni transparaître le stress de la nuit. Certains ont perdu du poids, d’autres en ont pris. Le public attend et se pose toujours la question de savoir si les promesses seront tenues. Nul doute qu’avant même l’annonce du résultat, des débats feront rage, par le truchement de gazouillis virtuels.

Le concours cantonal de la race d’abondance , à Thônes, pour la foire de Printemps, c’est du lourd ! Avec le concours de Reblochon, ce sera même le clou de la matinée, demain, au cœur du massif des Aravis.

© Audrey Pulvar

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.