Par Eric Delvaux

Le dessin de Jonaten du 25-04
Le dessin de Jonaten du 25-04 © Jonaten / Jonaten

Dans le journal Le Monde , l'hommage à Albert Falco, ancien commandant de la Calypso, mort le week-end dernier. Il avait 84 ans.

Un sacré bonhomme, cet Albert Falco, que le commandant Cousteau citait volontiers dans ses documentaires.

Cet aventurier des mers a été le premier homme à vivre sous l'eau durant sept jours. Sept jours dans un caisson formé de deux tonneaux soudés. L'objectif était d'expérimenter les premières plongées en saturation par mise en pression des plongeurs.

Dans le journal Le Monde , on lira la vie d'Albert Falco, qui a grandi dans les calanques de Marseille, où ses parents possédaient un cabanon.

Il a été recruté sur la Calypso comme simple plongeur et il en est devenu le commandant entre 1984 et 1990.

Jacques-Yves Cousteau disait d'Albert Falco qu'il lui avait prêté ses yeux sous l'eau, soulignant sa bonne connaissance de la mer, son efficacité et son sens extraordinaire de l’observation du comportement des animaux marins. Sacré bonhomme, Albert Falco.

Dans les années 80, il avait œuvré à la rénovation de la Calypso, quelques temps avant son naufrage, à Singapour.

Depuis, la Calypso a été renflouée, mais le mythique bâtiment attend toujours sa réhabilitation dans un hangar d'un chantier de Concarneau.

Albert Falco, Jacques-Yves Cousteau... Il y a troisième homme qui va contribuer à la renommée des documentaires sous-marins : Louis Malle. Ensemble, ils tourneront Le Monde du Silence. C’était une première, premières images en couleur de la vie sous l'eau. Le film sera un succès planétaire, récompensé par la bien nommée Palme d'or au festival de Cannes. Puis, ce sera un Oscar à Hollywood.

© Eric Delvaux

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.