Par Eric Delvaux

Le dessin de Jonaten du 27-12
Le dessin de Jonaten du 27-12 © Jonaten / Jonaten

C'est à la Une de Libération , qui propose le Best of 2011 des bobards. Le meilleur de la rubrique "Désintox", les 7 plus grosses contre-vérités politiques de l'année.

Ces ténors du pipeau s'appellent Henri Guéno, Martine Aubry, Nicolas Sarkozy, Arnaud Montebourg, Marine Le Pen, Laurent Wauquiez ou François Baroin... tous affublés du long nez de Pinocchio.

Mais dans ce registre, le chouchou de Libération reste le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant.

Le journal estime qu'il mérite sans conteste la palme du menteur politique de l'année pour « son extravagante affirmation sur l'échec scolaire des immigrés ».

Propos tenus le 22 mai sur Europe 1 : Claude Guéant affirmait que les deux tiers de l'échec scolaire étaient ceux des enfants d'immigrés : des propos qui ont fait bondir les associations et les chercheurs.L'équipe de Désintox de Libération a donc vérifié les statistiques du Ministre et elle n’a pas tiré les mêmes conclusions. Pour se justifier, Claude Guéant a d'abord évoqué un rapport 2010 du Haut conseil à l'Intégration. Sauf que rien, dans ce document, n'est venu confirmer les propos du Ministre.

Deuxième épisode : le cabinet du ministère de l'Intérieur a alors prétendu se référer à une étude de l'INSEE parue en 2005, mais il faut reconnaitre que ça n'a pas été plus convaincant.

Claude Guéant a bien essayé de retourner les chiffres dans tous les sens, envoyé deux droits de réponses par motards dépêchés à Libération , ce sont finalement les syndicats de l'INSEE qui ont été scandalisés par l'interpretation ministerielle de leurs statistiques et qui obtiendront finalement un dementi officiel.

Plusieurs fois interrogé sur ce facheux épisode, Claude Guéant, mouché, s'en sortira par une pirouette sur le thème "on peut faire dire tout et son contraire aux statistiques".

Mentir, il te faut mentir...

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.