Une petite annonce que pourrait passer sans problème le Ministère de l'Intérieur. Dimanche prochain en effet, certains bureaux de vote pourraient manquer d'assesseurs.

Les assesseurs sont indispensables au bon déroulement d'un jour de vote
Les assesseurs sont indispensables au bon déroulement d'un jour de vote © AFP / Jean-Pierre Muller

Pourquoi ? la réponse est simple. Avec la disparition du PS et des Républicains, les petites mains vont manquer. Ces deux partis disposent en effet d un solide réseau de militants qui traditionnellement venaient épauler la tenue des bureaux. Des bureaux qui ne peuvent tourner qu'à une condition : il faut un président, un secrétaire, et au minimum deux assesseurs.

Or, dans de nombreux départements les petites mains manquent à l’appel : ainsi, sur la Côte d'Azur, c'est un véritable un casse-tête. Le maire de Villeneuve-Loubet Lionnel Luca (LR) explique que pour le premier tour, l'intégralité des douze bureaux étaient tenus par des militants de son parti, seuls deux assesseurs étant Macronistes. A l'échelle du département des Alpes-Maritimes, "aucun assesseur" n'était envoyé par le FN, chaque candidat ayant le droit de désigner un seul assesseur.

Visiblement, ni le FN ni "En marche" n'ont aujourd'hui les moyens d'envoyer suffisamment d'assesseurs. Il faut dire que le job est assez contraignant. Présence obligatoire de 7h30 à 23h car il faut rester jusqu'à la fin du dépouillement.

Question alors ce matin : et s'il n y avait personne pour tenir un bureau ? Réponse : le maire peut désigner des conseillers municipaux, et si cela ne suffit pas, il peut appeler en renfort les électeurs de sa commune. Et là,pas question de se défiler. Il est impossible de refuser sauf si on ne sait ni lire ni écrire.

Avis aux amateurs donc: si voter est un acte citoyen,tenir un bureau de vote pour le bon fonctionnement de la démocratie et de la République l'est tout autant.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.