Les critiques envers le chef de l'etat sont de plus en plus violentes.

Hier Bruno le Maire disait "ne plus avoir de respect pour François Hollande" qu'il accuse d'avoir "humilié la France."

Laurent Wauquiez estime pour sa part que "la mort politique de François Hollande ne serait pas forcément une mauvaise affaire.

La violence des mots, hier également dans la bouche de Gérard Filoche, candidat à la primaire de gauche :

Je n'ai plus avoir de respect pour François Hollande. Avant je le respectais, je me disais qu'il était plus malin que les autres, mais sa présidence a trahi sa campagne électorale. Voilà pourquoi je n'ai plus de respect pour lui.

François Hollande tente de reprendre la main ce matin dans une interview qu'il accorde à La Voix du Nord. et entre les lignes, c'est aussi le respect qu'il demande pour son action comme pour son engagement.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.