Voyez vos journaux ils ne parlent que de mensonges, trahison et disgrâce.

A la Une ce matin, les demandes de pardon de Jérôme Cahuzac : pardon au président de la République, au Premier ministre, « pardon du dommage que je leur ai causé (…) Je pense aussi à mes amis et à ma famille et que j'ai tant déçus. »

Hier soir, sur France 2, le premier ministre n'a pas caché qu'il avait eu des doutes. Il demande à son ancien ministre de se retirer de la vie politique. Celui qui a menti est désormais banni de la jungle, fût-elle politique, chassé de la terre des Lions.

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.