la polynésie française frappée par la dengue et le zika
la polynésie française frappée par la dengue et le zika © reuters

Le zika, ce virus dangereux pour l'homme, dans certaines conditions, transmis par le moustique et qui fait la une de l'actualité, va obliger le constructeur automobile indien TATA à changer le nom de sa dernière voiture.

La "zica", avec un "c", ne verra donc pas le jour sous ce nom, ce serait prendre trop de risque d'une mauvaise publicité, comme l'écrit Le Figaro ce matin : "pas question de conserver une appellation qui évoque l'angoisse de l'Organisation Mondiale de la Santé".

Et Le Figaro d'expliquer que cela tombe plutôt mal pour le constructeur indien qui espérait avec cette "zica" réussir sa montée de gamme dans les voitures citadines.

Les responsables de TATA Motors se sont donnés quelques jours pour trouver un nouveau nom à la nouvelle voiture.

43 sec

Le cinq sept 2013 - billet ERIC MA nouvelle voiture OK

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.