Harley Davidson est en panne. La marque de moto vintage connait des problèmes de trésorerie. Aux Etats-Unis cela devrait se traduire par la suppression de 800 emplois après la fermeture de l'Usine de Kansas City.

Le fabricant américain Harley Davidson au salon Intermot à Cologne, en Allemagne de l'Ouest, le 5 octobre 2016, le plus grand salon européen de la moto.
Le fabricant américain Harley Davidson au salon Intermot à Cologne, en Allemagne de l'Ouest, le 5 octobre 2016, le plus grand salon européen de la moto. © AFP / PATRIK STOLLARZ

Les acheteurs de Harley sont de moins en nombreux,  le titre est en baisse à la bourse  de Wall Street...  Harley Davidson est mal en point sur le bord de la route. Il faut dire que des marques concurrentes se sont mises, elles aussi, sur la niche du Vintage. Des motos « rétro » on en trouve désormais  chez  Triumph, Honda, Yamaha ou BMW. Ajoutez à cela les nouvelles règles antipollution dans plusieurs pays et ce n'est pas le point fort des Harley.

La difficulté pour Harley Davidson, c'est donc de trouver une nouvelle clientèle plus jeunes que la génération  Johnny Hallyday. Le rocker français avait d'ailleurs dédié une chanson à la gloire de sa moto bleue, « celle qui n'avait pas froid aux yeux et qui le regardait dans ses rétros ». Ce sont les vraies paroles de cette chanson de 1998 qui s’intitule « Que ma Harley repose en paix ».

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.