Mes regrets sont des remords, c'est le titre de son dernier livre qui sort aujourd’hui chez Robert Laffont.

Et il en a des regrets, par exemple d'avoir été ministre de la culture de Nicolas Sarkozy "compte tenu de toutes les difficultés qui sont les siennes aujourd’hui."

Désormais on me prend pour un charlot, je ne suis plus le bienvenu pour présenter une émission. A la télévision, quand les gens me voient arriver dans leurs bureaux, ils ne savent plus où se mettre.

Dans la liste des regrets de Frédéric Mitterrand, on trouve aussi, un film pornographique qu'il qualifie de trash, auquel il a participé au début des années 70 !

Tourné en une nuit, ce film, il n'a jamais voulu le revoir, mais il sait qu'il est "lamentable."

"Mon seul remord", confie encore l'ancien ministre "c'est de ne pas avoir été très élégant à l'égard de Nicolas Sarkozy dans une émission qui pratiquait la dérision.

"J'ai bouffonné, et puis je me suis senti obligé d'écrire une lettre d'excuse à Nicolas Sarkozy pour lui dire que je regrettais. Je passe mon temps à envoyer des lettres d'excuses."

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.