"Contre la guerre et pour la paix". C'est assez répandu, vous me direz...

ENTRAINEMENT DE L'EQUIPE DE FRANCE DE BASKET DANS LA PAS-DE-CALAIS. ICI A CALAIS. JOACHIM NOAH
ENTRAINEMENT DE L'EQUIPE DE FRANCE DE BASKET DANS LA PAS-DE-CALAIS. ICI A CALAIS. JOACHIM NOAH © Maxppp / JEAN-PIERRE BRUNET - LA VOIX DU NORD

Sauf que le basketteur français qui joue aux Etats-Unis a défendu ses convictions jusqu'à boycotter un dîner de son équipe, les Knicks de New-York organisé par la grande Académie Militaire de West Point, et zapper en même temps le discours du Colonel sur l'esprit d'équipe.

Interrogé pas un journaliste américain, Joachim Noah explique qu'il n'est pas très patriotique, qu'il ne comprend pas bien "tous ces trucs autour du drapeau" et qu'il n'a toujours pas compris au nom de quoi "on envoie des gamins tuer d'autres enfants à travers le monde".

Le Huffington Post qui commente l'affaire explique qu'aux Etats-Unis ce genre de propos peut très vite virer à la polémique. C’est pourquoi le coach du basketteur s'est empressé de dédouaner son joueur en louant ses qualités morales au nom de la non-violence.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.