Jesse Hughes, le leader du groupe Eagles of Death Metal qui jouait sur la scène du Bataclan le 13 novembre.

Le groupe est devenu un symbole, mais Jesse Hughes risque d'en décevoir plus d'un.

Jesse Hughes du groupe Eagles Of Death Metal
Jesse Hughes du groupe Eagles Of Death Metal © CC-BY-SA-2.0 / f_mafra

Un article relevé dans Télérama rappelle que le chanteur est un membre actif de la NRA, la puissante association de lobbyistes pro « armes à feu » aux Etats-Unis ce qui, vous le reconnaitrez, est assez peu compatible avec la « Génération Bataclan » tombée sous les balles.

Et ce n'est pas tout, Jesse Hughes est présenté comme un chrétien ultra conservateur, anti-avortement, fervent soutien de Donald Trump. Il voue également un culte à George Bush qu’il qualifie de « héros » et pour compléter ce portrait Jesse Hughes est aussi adepte du créationnisme.

Pas sûr, désormais, que cette « Génération Bataclan » se reconnaisse totalement dans cet homme qui faisait danser les Français le 13 novembre au Bataclan.

Extrait de « Sacré français ! » de Dimitri from Paris :

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.