Hémicycle de l'Assemblée Nationale
Hémicycle de l'Assemblée Nationale © Fotolia - David Debray

On l'a entendu, les débats sur le mariage pour tous se poursuivent quasiment sans discontinuer ! Depuis mardi dernier, de 10h à 13h, de 15h à 20h, de 21h30 à 2h du matin...

Dure semaine : il paraît que le rapporteur du projet de loi, le député socialiste Erwan Binet, ne dort plus que 4 heures par nuit !

Question : comment font ils pour tenir le coup ? Il y a du café bien sûr à la buvette de l'Assemblée, mais quand même !

Par exemple hier, aux premières heures de la nuit, quand un député UMP se laisse aller.

Alain Leboeuf : « Monsieur le Président je fais partie des Français normaux… »

Le mot qui tue. Dans l'assemblée, le sang du député socialiste Bernard Roman ne fait qu'un tour et sa réponse est éloquente / avec les doigts, ce qui ne plaît pas non plus dans l'autre camp : on le lui fait savoir avant qu'il ne réponde de vive voix.

Une réponse qui en appelle une autre, celle de Christian Jacob, président du groupe UMP. Une petite dose de mauvaise foi peut-être... En tout cas, la nuit a pu passer plus vite. D'autant qu'on était dimanche matin, et que beaucoup de députés regrettaient de devoir être là. Autre sujet de polémique que relève Le Parisien ce matin en rappelant qu'après tout, n'est ce pas l'Assemblée nationale qui a voté la loi autorisant le travail dominical ?

L'équipe
Mots-clés :
(ré)écouter Le Cabinet de curiosités Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.