"Hildegarde, je ne t'ai jamais autant aimée que ce soir, mais tu vas rire: je te quitte " : souvenez-vous de cette réplique que prononce Thierry Lhermitte devant Isabelle Adjani dans "Clara et les chics types". C'est la réplique d'un lâche.

C'est pour éviter de faire le goujat au moment de quitter l'autre, qu'un guide vient de paraitre sur internet : Gentleman largueur signé Charlotte M. Libération en fait la promotion ce matin.

Comment rompre avec élégance ? La question est devenue d'une brûlante actualité depuis qu'un certain François a quitté une certaine Valérie via un communiqué laconique envoyé à l'AFP.

Parmi les méthodes les plus lâches, l'auteure relève la technique qui consiste à attendre de se faire larguer pour ne pas avoir à prendre l'initiative.

Toujours en vogue également, le "il faut qu'on se parle", qui n'annonce rien de bon.

Les mufles profitent aussi des nouvelles technologies, par écrans interposés. Quelques lettres tapées du bout du pouce: . "SLT .. JTE.. KIT .. BiZ.."

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.