« Brassens, un vaccin contre la connerie ». L'expression est de Maxime Leforestier.

Cce sera ce soir à 20h50 sur France 3, dans un documentaire signé Didier Varrod et Nicolas Maupied.

 Georges Brassens
Georges Brassens © Colita - CORBIS

« Brassens est en nous », portrait rythmé par les déclarations de ceux qui ont croisé sa route et d'autres qui, sans jamais avoir croisé le poète, ne se sont jamais vraiment remis de la claque qu'ils ont prise en écoutant ses chansons.

Brassens expliqué par lui-même également, avec ce texte signé de l'auteur et lu par Alain Souchon : « A 15 ans » écrivait Brassens, « j'ai compris que le monde tel qu'il est ne me convenait pas, alors je me suis bâti mon rêve, un monde parallèle dans lequel je fais à peu près ce que je veux ».

Enfin « Brassens l'universel » comme le souligne Juliette, ce n'est certainement pas par hasard s'il est traduit dans le monde entier.

Extrait du reportage « Brassens est en nous » :

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.