La politique "cool et relax", c'est le dernier élément de langage à la mode.

En politique il faut désormais apparaître "apaisé", c'est même le slogan du moment au Front National : "La France apaisée" de Marine le Pen. Elle a compris en découvrant les dernières études qualitatives qu'elle apparaissait encore trop clivante , or ce n'est pas de bonne augure quand on brigue l'Elysée.

L'apaisement, c'était aussi le mot d'ordre ce week-end à La Baule, au campus des Républicains. Chaque candidat à la primaire est venu dire qu'il ne fallait plus s'étriper, que les rivalités au sein de l'UMP ne devaient pas finir en pugilat.

Alain Juppé a réclamé un code de bonne conduite et Nicolas Sarkozy en a appelé à l'unité. Comme des bisounours, chacun prône l'apaisement. C'est l'unité de façade. Désormais, ce sera à celui qui apparaîtra le plus cool !

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.