Aux Etats-Unis, l'Etat de Washington devient aujourd'hui le premier Etat américain à légaliser le cannabis.

« Yes we cannabis » titre Libération ce matin. Les Américains lèvent un tabou et la question est de savoir si cette politique de légalisation peut faire des émules en Europe, notamment en France.

36 ans après « L'appel du 18 joint » signé dans les colonnes de Libération , l'actuel directeur du journal, Nicolas Demorand, remet le couvert dans son éditorial ce matin en déroulant les arguments contre la prohibition, contre cette France qui préfère se défoncer à la « moraline ».

« Pendant les années 70, écrit Demorand, j'ai grandi aux Etats-Unis. Mes premiers souvenirs sentent puissamment l'herbe que fumaient ma sœur et ses potes censés nous baby-sitter, mon frère et moi. Mon adolescence, je l'ai passée au Maroc, la belle époque où à peine entré en troisième, un ami me mettait un joint entre les mains ».

A cette jeunesse fumeuse et pourquoi pas fumiste, Demorand oppose l'hypocrisie de la France qui continue de fumer en cachette, sans aucune politique de santé publique.

En juin dernier, Cécile Duflot déjà ministre, ne disait pas autre chose au nom d'Europe Ecologie les Verts, au Micro de Jean-Jacques Bourdin.

Même si elle parlait au nom d’Europe Ecologie les Verts et non pas en tant que ministre, Cécile Duflot se fera ensuite recadrer par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Rappelons que François Hollande aussi est contre la dépénalisation.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.