Les premiers journalistes sont arrivés à Sotchi et ils découvrent le manque de préparation en arrivant dans leur chambre d’hôtel. Infrastructures et bâtiments construits parfois à la va-vite ; les journalistes sont arrivés à leur hôtel, ils le font savoir en publiant régulièrement leurs commentaires sur internet.

plusieurs comités olympiques ont reçu des menaces avant sotchi
plusieurs comités olympiques ont reçu des menaces avant sotchi © reuters

Dans la listes des commentaires, on trouve : des poignées cassées aux portes, le manque d'ampoules dans les chambres, des ascenseurs flambant neufs déjà en panne, de l'eau saumâtre qui sort des robinets. A ce propos, un journaliste qui se plaignait de ne pas avoir d'eau dans sa chambre a appris que lorsque ce serait réparé, mieux valait ne pas passer cette eau sur le visage. La direction de l'hôtel prévient que cela peut être dangereux pour la peau.

La cerise sur le gâteau, c'est la photo de Poutine sur la table de chevet.

Désormais, un compte Twitter est spécialement dédié aux échecs de Sotchi, pour en rire ou en pleurer : « sotchfail ».

40 milliards d'euros ont été investis dans ces J.O. qualifiés des plus coûteux dans les chambres d'hôtel pourries. On se demande où est passé l’argent.

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.