Ce sont les paroles d'un homme debout. Une longue interview de Jean-Louis Trintignant ce matin dans Le Figaro.

Jean-Louis Trintignant
Jean-Louis Trintignant © AFP / TIZIANA FABI

Interview en marge du spectacle qu'il a composé et qui fera escale à Paris le 7 mars prochain, salle Pleyel à Paris: un spectacle autour de la poésie.

"Comment allez-vous Jean-Louis Trintignant ?" interroge Le Figaro.

"Je vais comme un homme dont l'avenir est un peu bouché, un homme qui s'entête à dire de la poésie, et qui sait pourtant que la poésie ne compte pas beaucoup dans ce monde.

La poésie ne compte que pour quelques illuminés, c'est utopique. Elle m'a toujours accompagné, j'ai toujours trouvé une consolation dans la lecture des poètes, et pourtant je sais qu'il faut apprendre à vivre sans consolation.

Je bois à une gourde vide de sens de la vie"

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.