Deux pleines pages dans le journal Les Echos , sur ce que nous ont laissé les Américains après avoir débarqué.

Il y a évidemment les cigarettes blondes, les Philip Morris que les Américains portaient dans leur étuis étanches.

Les chewing-gums Wrigley's qui garnissaient les rations de survie et déjà, quelques dosettes de Nescafé.

Les jeans, les bas nylon distribués du haut des chars... Puis ce sera le Coca-Cola, le tee-shirt...

Mais il y aura aussi des conséquences inattendues comme le champignon mangeur de platanes un chancre qui a traversé l'Atlantique dans les caisses de munition.

Plus tard sous l'influence des Américains, les Français découvriront le "management ", "les relations publiques" et dans la bande-dessinées, les comics, super héros pour les Français lassés des aventures de Bécassine et du canard Gédéon.

L'avènement de "Captain America".

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.