Par Yves Decaens

C'est un constat récurrent et toujours aussi regrettable, on le dit chaque année et ça se confirme : les Français sont nuls en anglais !

La dernière étude d'Education first , un programme international de cours et d'échanges dans les pays anglophones, nous classe parmi les moins bons élèves d'Europe. C'est Le Figaro qui rapporte cette information : on parle moins bien l'anglais en France que dans les pays du nord et de l'est, ce qui peut se comprendre à la limite, mais moins bien aussi qu'en Espagne, au Portugal ou en Corée du sud.

Principal responsable de cette situation pointé par la même étude : le système scolaire qui s'appesantit sur la grammaire et la littérature anglaise au lieu de nous apprendre à communiquer.

Le résultat, c'est que même nos élus qui s'essaient à l'anglais prêtent à sourire.

Une classe politique dont le niveau d'anglais reflète le niveau général. Pour être honnête, il y a aussi des exceptions. Et puis il n'y a pas que l'anglais dans la vie : on sait que le Premier ministre lui préfère l'allemand.

Parler allemand ou anglais,peu importe ; mais s'ouvrir aux langues étrangères c'est aussi un élément de la compétitivité.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.