Il faut sauver Willy! interrogé pendant plus d'une heure par des journalistes et des lecteurs de Sud-Ouest, qui n'ont pas été choqués d'ailleurs par ses propos semble-t-il !

Willy Sagnol à l'entraînement
Willy Sagnol à l'entraînement © PHOTO FABIEN COTTEREAU / PHOTO FABIEN COTTEREAU

Qu'a dit Willy Sagnol, l'entraîneur de Bordeaux, au détour d'une question parmi d'autres ? Que l'avantage du joueur typique africain, c'est qu'il est pas cher, prêt au combat et puissant sur un terrain, ajoutant :mais le foot ce n'est pas que ça, c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline, il faut de tout...

C'est là que le bât blesse : on peut voir dans cette dernière précision un soupçon de racisme, fut-il inconscient.

Mais on peut y voir aussi simplement une maladresse de langage, comme l'ont vu et le président de la Fédération française de football et le ministre des Sports.

Et de fait, quand on entend la suite, on comprend mieux :

Le foot c'est comme la France, c'est un mélange : a-t-on déjà entendu propos moins racistes ?

Willy Sagnol qui n'avait jamais manifesté de préjugé, et qui a joué longtemps sans problème dans une équipe

de France très black blanc beur, ne s'est pas excusé, ce que lui reproche notamment ce matin Libération qui en fait sa une. Ce n'est pas parce qu'on est un joueur de foot qu'on doit s'exprimer comme un pied , écrit Laurent Joffrin.

Soit! Mais faut-il toujours se justifier quand on a la conscience tranquille, et se soumettre à la pression des réseaux sociaux...

Question!

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.