Et cela suffit !

Angela Merkel en septembre 2016
Angela Merkel en septembre 2016 © Maxppp / Michael Kappeler

A partir d'un certain âge les femmes qui n'ont pas d'enfant subissent des remarques dévalorisantes, notamment dans le monde politique où elles sont traitées d'égoïstes qui ont privilégié leur carrière à la construction d'une famille.

Des remarques désagréables faites aux femmes, mais jamais aux hommes politiques dans la même situation.

"Alors arrêtons d'emmerder les femmes politique qui n'ont pas d'enfants" 

C’est un article relevé le site slate.fr. Photo d’Angela Merckel pour illustrer l'article. Mais c'est surtout la première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, qui en a eu assez des sous-entendus, contrainte de se justifier dans beaucoup d'interviews. Jusqu’à écrire un livre pour tout raconter. "Non, ne pas avoir d'enfant avec son mari n'a pas été un choix". Elle raconte jusqu''à sa fausse couche à 40 ans.

Un livre dit-elle, pour créer un climat de tolérance, pour qu'on ne la regarde plus comme une caricature.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.