On lira ces états d'âme dans le dernier numéro de Vogue , ce numéro où elle apparaît en Une de profil, ses fesses dénudées. D'ailleurs, elle ne comprend pas les critiques que cela a suscité, alors que toute l'année, des paparazzi volent des photos d'elle en maillot de bain.

Vanessa Paradis en Une de Vogue
Vanessa Paradis en Une de Vogue © Vogue / Vogue

Mais les états d'âme sont ailleurs : dans la longue interview qu'elle donne à Vogue à propos de son métier. Elle laisse entendre qu'elle se sent moins désirée en ce moment : « peut-être qu'on désire moins un artiste qu'on a sous les yeux depuis 30 ans », dit-elle, « un peu comme dans un vieux mariage, je ne supporterais pas de vibrer mois fort que durant les 30 ans dernières années ; je préfèrerais encore faire tout autre chose ».

Sans prononcer le mot « retraite », Vanessa Paradis conclut « je ne sais pas si je me vois encore sur scène derrière un micro à 60 ans ».

Cela nous laisse encore pas mal de temps pour profiter d'elle...

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.