François Hollande est un « président normal », y compris avec sa santé.

Sans aucune malice, l’Elysée a publié hier le dernier bulletin officiel sur l'état de santé du Chef de l'Etat expliquant que l'examen clinique et para clinique s'est révélé « normal ». Tiens, tiens…

En précisant tout de même qu'à sa demande, le Président a subi un examen biologique.

« Examen clinique et para-clinique normal » précise le bulletin de l’Elysée. Le terme « para-clinique » indique que le Chef de l'Etat a subi une radio ou une prise de sang. On devra donc s'en tenir a ces quelques lignes laconiques. D'ailleurs, les conseillers de l’Elysée assurent ne pas en savoir plus. Il faut croire que tout va bien...

Comme l'écrit Le Figaro ce matin, François Hollande limite sa communication médicale. Comment parler de transparence quand la santé relève du secret médical ?

L'expérience nous a montré qu'il ne faut pas toujours prendre à la lettre les bulletins de santé présidentiels : la maladie de Pompidou, niée jusqu'a sa mort ; l'Elysée parlait de simple grippe ; le cancer de François Mitterrand ; le flou, aussi, après le malaise de Nicolas Sarkozy en juillet 2009... Quant à l'AVC de Jacques Chirac, il semble bien à l'époque qu'on en ait minimisé ses conséquences.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.