Farida Belghoul, professeure au lycée, s'est fait connaitre pour avoir lancé "Les journées de retrait de l'école" contre l'enseignement d'une prétendue théorie du genre.

Farida Belghoul
Farida Belghoul © MaxPPP/Wostok Press/Francois Lafite

La professeur militante anti genre est en arrêt maladie d'un mois. Or, on l'a vue se balader à Moscou, ce qui a le don d'agacer le rectorat qui va lui réclamer des comptes, car si elle est suffisamment malade pour ne pas aller enseigner durant un mois, comment expliquer qu'elle puisse voyager à Moscou.

Contactée par l'AFP, Farida Belghoul ne souhaite pas répondre aux médias, qu'elle accuse de mentir.

Mais sur son blog, elle explique tout de même être allée à Moscou pour créer une organisation internationale de la défense de la famille traditionnelle.

En attendant, elle risque un blâme pour ne pas être allée travailler.

Extrait de "Sympathique" par Pink Martini :

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.