La revue scientifique britannique Nature explique que l'être humain, poussé à sa limite d’âge, ne dépasserait pas 125 ans. Est-ce vraiment la limite ?

Senior buvant un café
Senior buvant un café © Getty / Thanasis Zovoilis

Même les montagnes finissent par mourir et redevenir poussière après quelques millions d'années.

L'âge connu le plus vieux, c’était celui de Jeanne Calmant, qui est morte à 122 ans . En moyenne, les doyens de l'humanité sont morts à 115 ans.

Et en poussant un peu, les scientifiques estiment donc que ce n'est physiquement pas possible de faire vivre nos cellules au delà de 125 ans.

En fait plutôt que d'affirmer leurs conclusions, les scientifiques préfèrent les suggérer, car il y en a d'autres qui misent encore sur de prochaines découvertes capables de repousser les limites, jusqu'à nous rendre - pourquoi pas - immortels.

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.