François Hollande déclare la France responsable de la rafle du Vel' d'hiv
François Hollande déclare la France responsable de la rafle du Vel' d'hiv © Radio France

C'est la dernière tendance éditoriale : à la Une des « news magazines » : « le Hollande bashing », le dénigrement ou le lynchage. François Hollande et son gouvernement malmenés à la Une des hebdos.

« Sont-ils si nuls ? » se demande le Nouvel Observateur .

« Sont-ils à niveau » à la Une du Figaro Magazine . « Hollande secoue-toi ! » invective Marianne .

La semaine dernière, L'Express dressait la liste "des cocus de Hollande ", quand Le Point conseillait à Hollande se réveiller.

Les hebdos, qui avaient été plutôt bienveillants avec le candidat Hollande, se déchainent désormais contre le Président, comme une réponse à la droite qui a toujours trouvé la presse clémente avec François Hollande.

« Sont-ils si nuls ? » : la charge est violente, mais Laurent Joffrin, le patron du Nouvel Observateur , assume cette couverture. « C'est le produit de notre indépendance », dit-il. « Nous ne serons pas un Figaro de gauche ! ».

Le journal Le Monde , qui s'est intéressé à la question, note que le lynchage en politique et bien ça fait vendre ! Un journaliste du Nouvel Obs confirme : « Tous les hebdos qui cassent du sucre sur Hollande vendent mieux que les autres ».

Le « Hollande bashing » serait donc un filon plutôt rentable. Il y a ensuite comme un effet d'entrainement, une surenchère à celui qui sera le plus incisif et pourquoi pas le plus irrespectueux.

Y compris dans la presse dite de gauche, qui semble prendre un malin plaisir à surfer sur cette vague du « je t'aime moi non plus ».

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.