Parmi les plus gros mensonges du monde de l’entreprise en France de cette dernière décennie.

Les mensonges d’une femme
Les mensonges d’une femme © Getty / Louise LeGresley

Monique Piffaut est devenue l’une des femmes les plus puissantes de France, mais a tout fait pour rester une parfaite inconnue. Elle était à la tête de plusieurs sociétés de l’agroalimentaire :  William Saurin, Couscous Garbit, les charcuteries Paul Predault ou les jambons Madrange.
Un achat d’entreprises dans des conditions très opaques.

Et ce n’est qu’après sa mort en 2016, que l’on a découvert que Monique Piffaut avait fait en 10 ans, près de 500 millions de fausses factures. L'Etat et les banques n’y ont vu que du feu.

Monique Piffaut logeait dans un petit appartement, disait que ses enfants étaient morts (... alors que c’était faux), et refusait de se faire prendre en photo.

Cette vie de mensonge est racontée par Pierre Maraval dans un livre qui vient de paraître : Madame Piffaut, la vie mystérieuse de la reine des escrocs, paru chez Max Milo Editions.

Les références
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.