D'où le succès des plateformes de remise à niveau que proposent certaines entreprises à leurs salariés, sans parler des outils de correction de plus en plus performants.

Car trop de courriers professionnels sont envoyés avec des participes passés mal accordés et des conjugaisons folkloriques.

Le Figaro explique ce matin sur une pleine page comment l'orthographe est devenue un enjeu économique.

Une faute d'accord dans un contrat et c'est toute l'entreprise qui est décrédibilisée. Cela peut même aller jusqu'à la perte de contrat au dernier moment.

orthographe ou pas...
orthographe ou pas... © CC Marie Astier

Cela coûte cher, aussi : un prospectus commercial tiré à plusieurs millions d'exemplaires, refusé à cause d'une faute d'orthographe que personne n'a su déceler. Le Figaro cite également le cas d'une campagne de pub avec une grosse coquille, campagne d'affichage payée, mais qui n'a jamais été diffusée.

Dans les CV également, les directions des Ressources Humaines que cite Le Figaro évoquent une faute tous les 50 mots.

La bêtise a été de croire que le numérique allait balayer l'écrit ; c'est tout le contraire qui s'est produit.

Extrait de "En relisant ta lettre" de Serge Gainsbourg :

0'35

Le cinq sept 2013 - SON BILLET ERIC - \"En relisant ta lettre\" OK

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.