Les journalistes de la chaîne s'inquiètent pour leur autonomie rédactionnelle : ils n'ont pas envie d'être mis au pas par le nouveau patron, parachuté il y à deux semaines par Vincent Bolloré, Serge Nedjar , qui reste en même temps le directeur du journal Direct Matin .

Les journalistes craignent qu'on leur tienne désormais le stylo au moment de rédiger les articles. Et c'est vrai qu'il y a de quoi s'inquiéter quand on lit dans Direct Matin comment ce journal vend la soupe pour dire tout le bien de la couverture d'I-télé pour l'Euro de football. Pleine page hier qui ressemblait à un communiqué promotionnel de la chaîne, sans aucune distance journalistique.

I-télé et Direct Matin : les deux medias du même groupe sont priés de se renvoyer la balle. C'est le genre de synergie dont rêve Vincent Bolloré et qui inquiète donc les journalistes, d'où cette motion de défiance contre la direction d'I-télé. On devrait en connaître le résultat demain. Les mots du nouveau patron de la chaîne Serge Nedjar n'ont pas rassuré la rédaction, si on en croit le site Pure Media . Il aurait précisé ses intentions aux journalistes :"vous ferez ce qu'on vous dira de faire, notamment pour le choix des invités".

C'est qui le patron ?

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.