C'était il y a 50 ans exactement, le 9 février 1965 : bien avant Coluche , un autre humoriste, Pierre Dac , se déclarait candidat à l'élection présidentielle sous la bannière d'un mouvement loufoque créé pour l'occasion, le M.O.U (le Mouvement Ondulatoire Unifié).

Pierre Dac, qui avait 71 ans en 1965, avait donc donné une conférence de presse pour tenter d'expliquer l’inexplicable.

« Les temps sont durs, votez M.O.U ! » : c'était le slogan.

Pour le programme électoral, Pierre Dac promettait notamment de ne pas dissoudre l'Assemblée Nationale dans l'acide sulfurique : pas dissolution dans l’acide !

La plaisanterie durera près d'un an. Puis, Pierre Dac mettra un terme à sa candidature sous la pression de l’Élysée et pour ne pas encombrer le Général de Gaulle que l'humoriste avait suivi à Londres en 1943.

C'était donc un 9 février comme aujourd’hui, en 1965. Dix ans après la naissance du M.O.U, toujours un 9 février, Pierre Dac mourait, comme une dernière facétie.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.