C'est récurrent, la classe politique est régulièrement accusée d 'être sous influence.

François Mitterrand au congrès d'Epinay en 1971
François Mitterrand au congrès d'Epinay en 1971 © AFP / .

La critique est revenue hier dans la bouche de François Bayrou qui reproche à François Fillon d'être sous l'influence « des puissances de l'argent ».

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que François Bayrou dénonce l'influence des puissances de l’argent. En décembre dernier, il avait fait le même reproche à Emmanuel Macron.

« L'influence de l'argent sur la politique »: la critique n'est vraiment pas nouvelle. En 1971 déjà, au congrès d'Epinay, François Mitterrand avait prôné la rupture avec "toutes les puissances de l'argent, l'argent qui corrompt, l'argent qui achète, l'argent qui écrase, l'argent qui tue, l'argent qui ruine, l'argent qui pourrit jusque-là la conscience des hommes".

Rien de nouveau, donc, à propos de ces "destins politiques sous influence".

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.