Par Yves Decaens

Le cllimat et la citoyenneté, des tendances qui se retrouvent jusque sous le sapin et dans les soirées entre amis, au réveillon, pourquoi pas…

Il y a d’abord ces jeux pédagogiques à destination des enfants ou adolescents.

A lire dans LeParisien Aujourd’hui en France , notamment ce jeu imaginé par Jean-Pierre Rosenczveig, président honoraire du tribunal pour enfants de Bobigny . « Place de la loi », c’est son nom : on peut y échanger avec un commissaire, un juge, ou un maire sur des sujets récurrents de l’actualité, sous forme de question : « qu’est-ce que le plan Vigipirate ? » Ou « que faire quand un élève refuse de suivre un cours d’histoire qui heurte ses convictions religieuses ? ».

A priori pas très joyeux et pourtant si ! On peut s’amuser sur les réponses. C’est aussi en jouant qu’on devient citoyen comme il est dit sur la boite.

Il y a aussi ce que Le Parisien appelle « les apéros climat » ! Comment parler du réchauffement sans se barber ? C’est le principe du post-it collé sur le front sauf qu’il ne s’agit plus de trouver une célébrité ou personnage de fiction mais un geste écologique : boire de l’eau du robinet par exemple.

Eau du robinet
Eau du robinet © Radio France / Wikimedia Commons

On pourra télécharger les exemples sur le site pikpik.org.

Des questions pour une chasse au trésor dans l’appartement, cela peut aussi s’envisager. Trouver, en une minute, deux choses qui se recyclent, et deux qui ne se recyclent pas.

Reste à joindre le geste à la parole en restant soi-même très écolo dans ses choix pour l’apéro : attention aux chips ou gâteaux salés sur-emballés, en petites portions, pas bien du tout !

Privilégier les graines et fruits secs, produits locaux principalement. Et préférer la bière à toute autre boisson : son empreinte carbone est moins élevée que les autres, surtout si vous la buvez au goulot, ce qui évitera d’avoir à laver un verre.

Ça va loin, la défense de l’environnement ! Et comme on dit, dans tous les sens du terme : c’est à nous, à chacun d’entre nous de jouer !__

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.